Ulrich Von Klasfeld, Seigneur (Vampire) de la Mode Déchu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ulrich Von Klasfeld, Seigneur (Vampire) de la Mode Déchu.

Message  Igor le Lun 2 Jan - 13:49

Il était une fois une province paisible de la noble bretonie. Agitée seulement par les illuminés du graal et les tournois d'été, le royaume était dirigé par Ulrich l'Élégant, père du royaume, homme de pouvoir et de goût. Une glorieuse victoire sur les hordes du Chaos lui avait valu la reconnaissance éternelle des siens et grande fortune. Enclavé au fond d'une vallée prospère, il n'avait rien à faire sinon se consacrer à sa passion : habiller ses beaux chevaliers.

Cela passait pour un goût de l'esthétique héraldique particulièrement poussé et était bien accueilli par ses pairs. Sauf par sa femme. Victoria de Bruinemorte voyait clair dans le jeu de son maris. Il renâclait depuis trop longtemps au devoir conjugal pour ne pas avoir quelque chose à se reprocher. Même sa passable laideur ne pouvait expliquer qu'il ne la culbutasse pas de temps à autre. Elle demanda donc à ses gens d'espionner son mari lors des séances dites de "confection" et de "Mise en habit". Les résultats furent longs à obtenir mais étaient certain : le Roy forniquait avec des hommes. Plus précisément, avec l'un d'entre eux. Le dernier champion du tournoi d'été : Arthur Fend-les-Coeurs.

Cette découverte, qui amusa beaucoup les espions heurta la sensibilité rigide de Victoria qui sombra peu à peu dans la folie. Une nuit, elle s'en alla dans les montagnes bordant la vallée escortée par deux chevaliers de sa dote et une troupe d'hommes en armes de confiance. Elle ne revint jamais.

Bien que sa disparition ne fasse point d'émoi dans le coeur d'Ulrich, il fallait garder les apparences nettes et propres. Il parti donc à la recherche de sa bien-aimée, maudissant et faisant pendre son Premier conseiller pour avoir laissé partir sa femme. Ce qu'il n'aurait pas pu empêcher même s'il l'avait voulu, bien entendu.

Les pisteurs du Roy trouvèrent rapidement les traces d'une bataille. Le corps de nombreux hommes gisaient purifiés sur le sol mais pas celui de Victoria de Bruinemorte. Une piste semblait mener à l'ancien castel des griffons noirs, abandonné depuis déjà plus de 5 siècles. On le disait maudit dans toute la région et personne n'avais jamais osé s'en approché de mémoire de page.

Alors que la volonté de la troupe grandissait à l'idée d'accomplir un exploit digne des plus grand héros, le coeur d'Ulrich maudissait la grognasse qui l'avait foutu dans un tel pétrin.

Le vieil castel était plus noir que le chaos lui-même. La mort y avait élu domicile et ses serviteurs gardaient l'entrée. Une légion entière de non-morts bradissait piques et flèches, un dragon au corps décharné volait autour du donjon... juché sur son dos, un homme en armure dont les yeux illuminaient de rouge sang le ciel gris.

C'est la rage aux lèvres qu'il ordonna la charge trop tôt, les colonnes de chevaliers épuisèrent leurs destriers avant d'atteindre les lignes de la non-vie. La défaite fut cuisante et seul Ulrich et Arthur Fends-les-Coeurs y survécurent, captifs d'un seigneur vampire de la lignée des Von Klasfeld.

Victoria avait voulu passer un pacte avec lui afin de maudire son mari et avait du en payer le tribu. Elle avait payé le vampire en lui donnant son corps, devenant ainsi un spectre maudit à la vie éternelle et aux dons de vampire. Ce qu'elle ne savait pas, c'est que le Von Klasfeld s'était rit de son désespoir et lui réservait un sort bien pire.

Il transforma les deux amants sodomites en vampires afin qu'il soient damnés pour l'éternité et qu'ils rejoignent les rangs de sa lignée. Enfin, il soumit Victoria au pouvoir de domination de son ancien mari, afin que celle-ci endure sa présence et son autorité pour toujours.

Cette histoire remonte à quelques siècles déjà et depuis Ulrich Von Klasfeld et son mignon Fenbeur (Reconversion de Fend-les-Coeurs) Von Klasfeld sont devenu de puissants seigneurs vampires de la lignée. Le spectre de sa femme à sa botte, ils écument les terres des vivants à la recherche d'un artefact permettant de rendre sa forme palpable à Victoria, afin de la tourmenter dans son corps... la torturer quoi.

Lorsque le vortex pété de magie apparu, ils ne se firent pas prier... héhéhé... et radinèrent au pas de course avec leurs légions afin de mettre la main sur ce qui leur confèrera le pouvoir nécessaire à leur sombre dessein sadique.



Les vampires peuvent relancer leurs jets sur le tableau des blessures de personnage
avatar
Igor
Chef de gang

Messages : 9
Date d'inscription : 13/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ulrich Von Klasfeld, Seigneur (Vampire) de la Mode Déchu.

Message  Igor le Lun 2 Jan - 13:55

Ulrich Von Klasfeld est donc un seigneur vampire mu par son désir charnel et sa soif de vengeance que des siècles de domination n'ont pas assouvi. Il est vil, puissant sorcier et habile au combat. Les arcanes nécromantiques n'ont plus aucun secret pour lui et il ne se sépare jamais de son épée favorite, seule trace encore palpable de l'époque où ses poumons fonctionnaient encore.


Fenbeur était beau, il l'est encore selon les critères dépravés de son amant et maître. Il a appris les rudiments des arcanes mais a conservé sa soif de gloire martiale. Il dirige donc des armées constitués de redoutables guerriers non-morts et n'hésite jamais à se lancer dans le combat à bras le corps.

Victoria la Spectre : maudite, damnée, condamnée à suivre les directives de son ancien mari et à les suivre à la lettre. Elle dirige l'arrière garde.
avatar
Igor
Chef de gang

Messages : 9
Date d'inscription : 13/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum