Les masques de Nyarlathotep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les masques de Nyarlathotep

Message  Capitaine Jack la tare le Mer 13 Mar - 0:28

New-York, 15 janvier 1925, vers 22 heures.

Une Rolls noire stoppe devant le Chelsea Hotel, Manhattan, 222 West 23° rue, entre la 7° et la 8° Avenue, aux pieds de Edar Kenzacowski l'explorateur. Celui-ci voit descendre Elysabeth Croft, une "rivale" de l’exploration accompagnée d'une jeune étudiante en Archéologie, Sarah Baker, et d'une spirite mondaine Gisella Adams. Visiblement ils ont tous convenus de se rendre à la chambre 410 après avoir reçu un télégramme de Jackson Elias, leur ami écrivain du surnaturel. A ce groupe s'ajoute Suresh Eamashandran, l'importateur d'oeuvres d'art antique, qui lui-même connait Elias depuis un certain temps.
Dans le hall de l’hôtel le Docteur Sheperd est lui aussi présent pour rencontrer l’écrivain, avec le concours du Professeur de théologie Giorgio Deliano et le baroudeur Joan Brüwn, qui a participé par le passé à quelques expéditions d'Eldar et Elysabeth en tant qu'homme à tout faire.

Les mondanités fusent, les présentations se prolongent, et Suresh et Edar s’éclipsent pour monter les 4 étages menant à la chambre 410 ou doit les attendre Elias.
Ils frappent. Personne ne répond. Aucuns bruits...si ce n'est des pas feutrés fort suspects! D'un puissant coup de pied, Edar défonce la porte et se retrouve confronté à deux meurtriers sanguinaires armés d'armes étranges; avec l'aide de Suresh, ils arrivent à se débarrasser des deux assaillants et à capturer un troisième qui tentait de s'enfuir.
Las, devant eux se trouve Jackson Elias, éventré sur son lit, le front marqué d'un signe rituel étrange...
La chambre semble avoir été fouillée, mais à peine les autres investigateurs arrivés à bout de souffle dans la chambre la police s'annonce.

Très vite, les investigateurs récupèrent le portefeuille d'Elias et le vide de son contenu; le professeur Deliano s'installe tranquillement dans le couloir comme un simple quidam en quête de sensationnel en feuilletant le livre que lisait Elias, Frankenstein ou le Prométhée moderne.. Lorsque les forces de l'ordre sont là, elles interrogent chacun et récoltent toutes les informations utiles à leur enquête, visiblement un crime sadique perpétré par trois afro-américains.

Apres plusieurs heures d'interrogatoire, les investigateurs sont libres de rentrer chez eux, ils décident cependant de tous se rendre chez le Docteur Shepard pour y soigner les blessés et étudier les indices récoltés.

Ainsi commencent la campagne des Masque de Nyarlathotep
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les indices recoltés

Message  Capitaine Jack la tare le Mer 13 Mar - 1:39

-Une boite d'allumettes "Au tigre Trébuchant, 10 Lantern Street, "Fête et Amitié à Shanghai".

La proposition du Docteur Sheperd de rechercher ce restaurant chinois à New-York tombe vite à l'eau; il n'y a pas de Lantern Street à New-York...

-Une carte de visite de la fondation Penhew, à Londres: il s'agit d'une fondation réputée d’égyptologues amateurs...pour gens aisés

-Une carte de visite d'Emerson Import, et une lettre adressé à Elias de leur part. C'est une société d'import-export tenue par Arthur Emerson, une connaissance de Suresh et également un ami de Jackson Elias: désolé de la mort de celui-ci, il explique qu'Elias était venu lui demander de regarder dans ses registres s'il avait un client basé à Mombassa qui envoyé des colis sur New-York. Il a même donné le bordereau à Suresh, qui montre clairement un échange continue entre la boutique Ju-Ju, une petite boutique de sorcellerie vaudou pour une clientèle noire et pauvre et l'entreprise Ahja Singh basée au Kenya

-Au dos de la carte a été griffonné un nom, Silas N'Kwané.

-Un courrier d'Havard, vraisemblablement Elias avait réclamé un livre à la bibliothèque de cette école, mais reçu une réponse négative. Elysabeth Kroft a envoyé une demande d'entretien avec la bibliothécaire; celle-ci à laisser un message téléphonique demandant de la rappeler le lendemain

-Une photographie d'un très grand yacht. Le nom n'est pas visible

-un morceau de nappe griffonné de la main d'Elias: "Prendre RDV Suresh .....?" ou quelque chose d’avoisinant (écriture très peu lisible)

-un ticket de la Gunard Line, une ligne de paquebot qui relie régulièrement la Grande-Bretagne et les Etats-unis, à un prix imbattable

-Un prospectus de la conférence du Professeur Crowles à propos du mythe du Père des Chauve-souris en Australie et de son combat contre le Serpent Arc-en-ciel. En se renseignant le père Giorno à trouver un article résumant cette conférence

-La photo d'un autre yacht plus petit, avec des bâtiments au fond, avec inscrit "La dame en noir" au dos

-La lettre d'Havard ayant transité par Prospro Press, l'unique éditeur de Jackson Elias, Edar qui connait bien son propriétaire s'est rendu sur place accompagné du Docteur et de Joan pour savoir ce qu'il savait sur les dernières activités d'Elias. Celui-ci avait envoyé des notes depuis Nairobi et Londres se disant sur la piste de survivants de l’expédition Carlyle, une grosse affaire d'il y a quelques années maintenant. Dans le dossier fournit par Jonah Kensington, le propriétaire et directeur de Prosper Press, les investigateurs ont pu lire un résumé sur l'affaire, un culte de la "Langue Sanglante" serait impliqué et les membres de l’expédition n'auraient pas disparus comme mentionner dans les journaux de l’époque. Apres quelques hésitations, Jonah leur a fournit le carnet de notes d'Elias depuis son retour d'Europe: l’écriture y est désordonnée et pratiquement indéchiffrable

-L'arme utilisée par les tueurs est un Pranga: une arme peu commune d'Afrique de l'est, au sud du Soudan

-Le thé trouvé dans le portefeuille de Jackson est une variété asiatique, certainement chinoise

-Le symbole gravé sur le front d'Elias renvoi, d’après les souvenirs peu précis d'Elysabeth, à un vieux rite égyptien


Taux de réussite: 90% en récolte d'indices; 40% en compréhension et enquêtes (juste pour vous donner une idée, c'est pas une critique)
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

16 Janvier 1925

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:28

New-York toujours, les investigateurs enquêtent et se rejoignent le soir chez le bon Docteur pour partager leurs informations
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

le bon docteur

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:29

le bon docteur est heureux de mettre sa demeure et ses compétences médicales au service des investigateurs mais ne peut dignement négliger sa patientèle et a besoin de temps pour les informer de son départ imminent... 

Néanmoins le Bon docteur souhaite amener Mr Bruwn et le Père Giorgio à enquêter sur l’expédition Carlysle et compte bien se renseigner sur l'existence de proches et / ou organisateurs et financiers de l'organisation dans la ville de New York ou ses environs. Qui pourront je l’espère nous donner de plus amples informations , de même il semble judicieux de se renseigner au préalable sur les différents membres de cette expédition y compris Jack Brady et Mr Carlysle bien sur .
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

le bon père

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:29

Permettez, permettez chers amis, mais je me nomme Giorgio et non pas Giorno. 
Un peu de respect pour vos aînés. Et même, si j'ose dire, pour vos ancêtres.

Il me semble qu'il faudrait d'abord se hâter de trouver l'organisateur de la dernière conférence vue par la victime, avant qu'il ne quitte New York. Mais votre proposition de rencontrer les autres membres de l'expédition me semble tout à fait judicieuse.
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Enquête annexe numéro 1: le livre manquant

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:30

Mlle Baker et moi-même nous nous rendons à l'université d'Harvard à Cambridge afin de rencontrer Mlle Atwright qui avait écrit une lettre à mon ami Monsieur Elias lui indiquant que le livre qu'il lui avait demandé n'était plus disponible.
Harvard ayant une des 5 plus grande bibliothèque du monde, et un musée concernant et contenant des découvertes sur l'Amérique centrale cela nous permettra à Mlle Baker et moi de faire quelques recherche suite à notre mésaventure au Brésil pour trouver une antique cité perdu.

Arrivé sur place nous faisons la rentre de 3 irlandais, Monsieur Kellen qui est un séminariste Catholique, un journaliste Monsieur Dreigh qui semble vouloir faire une pige sur Monsieur Kellen et enfin Monsieur O'lantern qui souhaite compléter l'arbre généalogique de sa famille.

Mlle Atwright nous apprend que le livre que souhaitait consulter Monsieur Elias est le le livre des Cultes secrets d'Afrique et qu'elle ne le trouve plus malgré un rangement parfait, ce qui est pour le moins étrange...

Après une rencontre avec Monsieur Hammersmith au musée sur l'Amérique centrale, nous avons la chance de rencontrer en personne Monsieur Fawcett Percy qui est l'un des plus grand archéologue de son temps. Après un dîner bien arrosé chez Monsieur Hammersmith, et une autre journée de travail bien remplis à la bibliothèque bâtiment A, Monsieur Hammersmith et Monsieur Fawcett nous font remarquer que certains livres ayant des rapport avec certains cultes secret ne sont toujours introuvable et que par ailleurs cela peut avoir un rapport avec des poinçons qui sont visible sur chaque bâtiment de la bibliothèque (17 en tout) et visible aussi sur chaque rayonnage de chaque bâtiment.
Après avoir mis en place un plan de génie pour laisser enfermé Monsieur Kellen dans la bâtiment après la fermeture nous arrivons à nous y introduire la nuit. Après avoir fouiller le bureau de Mlle Atwright nous trouvons un carnet qui recense tous les livres "indisponibles" et les personnes les ayant demandés...
Grace à mon intelligence et mon intuition légendaire (c'est moi qui écrit le compte-rendu) nous trouvons la solution, chaque poinçon qui se répète de différente façon, permet de "déclasser" certains livre afin de les perdre dans la masse. Nous retrouvons plusieurs livre dont :

-Cultes des Goules, en français, de François-Honoré Balfour, comte d'Erlette. Le livre qui fait vomir Mlle Baker à cause des dents qui sont incrusté dans les pages.

-Liber Damnatus Damnationum, d'Aquaticus. Date de plus de 2 siecles, en latin. Dessins alchimiques et de chimie? Ressemble au livre que nous avons trouvé chez Monsieur Aaron Hammersmith. Par ailleurs ce livre me fait penser au "Tablette d'émeraude"

-Von den Verdamtem, en allemand de Kazaj Heinz Vogel. On se coupe à chaque fois qu'on feuillette le livre, Monsieur Hammersmith en a fait les frais.

-Of Wondrous Intelligences, de James Woodville. Ce livre doit avoir une cinquantaine d'année, pas plus, il nous apprend de nouvelle position sexuelle mais irne de plus.

-The people of the Monolith, recueil de poemes de Justin Geoffrey. Recent et peu intéressant. 

-Cultes secrets d'Afrique que je vais lire toute la nuit.

Nuit pendant laquelle notre compagnon Monsieur Kellen se retrouve coincé dans le "grenier" du bâtiment A pour ne pas éveiller les soupçons de Mlle Atwright en laissant la porte non verrouiller.


Zephiriel
Messages: 123
Date d'inscription: 13/10/2009

Feuille de personnage
Nom IRL :: 
Rôle dans l'asso: Warldorf
Titre Honorifique: Black Sheep
 
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"Sensationnel! Conspiration à Harvard! Des bibliothécaires impliqués!"

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:30

Article à la Une du Harvard News daté du 20 janvier 1925

" Vous avez tous pu voir sur les murs de nos bibliothèques et sur les étagères de celles-ci des symboles gravés. Si comme moi vous aviez cru à un dessein Franc-maçonnique datant de la construction des bâtiments, vous aviez tord! Ces marques, ésotériques et mystérieuses, n’étaient autre qu'un système de classement secret employé par certains éminents membres de notre université: des bibliothécaires dont nous devons taire le nom afin d'éviter le scandale employaient ce code pour de-classifier certains documents de valeur parmi tous les ouvrages entreposés. Ces livres contenaient sans doute de lourds secrets ou des informations délicates qui auraient permis, d’après mes sources, d'organiser des rites païens à l’intérieur même de notre établissement.
Cela aurait pu rester bon enfant, si ces méprisables profiteurs n'avaient pas oser ajouter à leur forfait des enlèvements et des actes de violence sur leurs propres femmes, enfants, voir même certains étudiants de notre université, dont le brave Charles Potter qui est décédé cette nuit, donnant sa vie pour protéger l'honneur et le savoir de notre école.
Heureusement, les talents conjugués de votre serviteur, du Professeur Aaron Hammersmith et de certains de ses amis dont nous tiendront le nom secret afin de les protéger de représailles toujours possible ont permis de déjouer les plans machiavéliques de ses supports du paganisme permettant l'arrestation de deux d'entre eux, et obligeant la majorité des conspirateurs à fuir dans la nuit tels les lâches qu'ils sont et resteront certainement jusqu'à leur mort. Malheureusement, la conspiration était telle qu'il fut impossible de tous les arrêter avant que certains n'emportent avec eux la majorité des documents et des ouvrages tendancieux; mais comptons sur la police de notre pays pour ne pas laisser une minute de repos à ces criminels en col blanc qui ont souillé le nom si respectable de notre université.

Le recteur organise une réunion ce soir à 17 heure à la salle Rodolphe Meyersmith afin d'expliquer lui-même les mesures qui seront prises. Chacun est prié d'y participer. Une messe sera tenue peut après avant qu'un pèlerinage Multi-confessionnal à travers nos bâtiments ne soit organisée pour laver du pecher les différents bâtiments. Ceux qui le désir pourront être béni par le Pasteur Reilley ou le Pere O'Bannon dans leurs paroisses respectives."

Benjamin Gates, rédacteur et pigiste, bâtiment F, allée ouest quartier Meyersmith"
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

souvenirs de guerre du bon docteur

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:30

Mon père paix a son âme militaire de carrière a participé a la guerre anglo nigerianne de 1902 . Je me souviens maintenant du nom de leur ennemi : LONGJUJU l'oracle des Aros un juge en quelque sorte officiant dans une caverne obscure ( j'en fit de nombreux cauchemars) le sang des victimes sacrificielles se déversant dans la rivière qui sortait de la caverne les files de condamnés que j'imaginais et ce roi sorcier trônant et ayant droit de vie et de mort sur ces gens enflammait mon imagination, je m'imaginais moi en ma fin d'adolescence capturé et soumis aux chaines de ce personnage ...
le juju je m'en souvient maintenant était la dénomination de leur magie ( sa part obscure consistant en une série de rituels destinés a réduire les gens en esclavage )

ce que m'en disait mon père:
Les Aros ont toujours été contre la pénétration des Européens ayant une intelligence suffisante pour voir en eux la fin de leur domination . Et dans leurs efforts pour décourager de telles incursions, ils étaient responsables de la plupart des problèmes rencontrés lors de l'ouverture du pays. Ils se faisaient passer pour des hommes blancs, et ainsi déguisés organisaient des raid sur les villages, détruisant les fermes et asservissant les habitants.C'est ainsi que Moore justifiât l'intervention militaire : "Pour abolir le commerce d'esclave qui est secrètement continué partout dans les territoires entiers appartenant à et dominé par l'Aros. Abolir le fétiche de l'Aros connu comme Longjuju, qui par la superstition et la tromperie provoquent beaucoup de maux parmi les tribus locales comme éloignées du protectorat entier. Enfin pour établir un marché du travail visant a remplacer l' esclavage." (cité par monsieur Ralph Moore, le haut-commissaire du Protectorat de la Côte nigériane)

Moi même ayant participé a de nombreux conflits comme médecin militaire , la " grande guerre" tout d' abord puis le conflit anglo afghan en 1919 Je suis convaincu de la véracité de ces faits et m'interroge sur la relation entre le magasin "JUJU" et cette forme de magie nigériane....
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"Pas de ça chez nous!"

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:31

"Hier, 20 Janvier, aux alentours de 14 heures, un relent de vieux sud à flotter sur la 7eme rue en plein cœur de Manhattan. Un homme roux, aux accents teutons, a violemment pris à parti 3 jeunes noirs en pleine rue de Harlem, obligeant l'un d'eux à s’agenouiller devant lui en le menaçant de son fusil de chasse.
Cet acte minable n'est en aucun cas représentatif de la mentalité New-yorkaise, et relance le débat sur l'immigration sans contrôle lancée par ce gouvernement à la solde des communistes.
Cependant nos concitoyens ont donné la description du véhicule, nous ne doutons pas que la police identifiera facilement le propriétaire pour le punir de son arrogance et de sa sauvagerie"
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

" un vernissage reussit"

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:31

" La celebre Victoria Post, l'égerie de nos concitoyens fortunés a reussit encore une fois un "coup" en organisant un vernissage grandiose dans sa galerie Le Sphinx de bronze. Voulant attirer la reconnaissance sur un jeune peintre new-yorkais, elle eut la visite de bon nombre de ses amis du Gotha, dont la discrete Ericka Karlyle pourtant avarde de publicité.
Nous pumes y rencontrer quelques personnalités, d'autres anonymes amateur d'art, et si le jeune Pygmalion n'a semble t'il pas plus que ça attiré les suffrages, la belle Victoria a cependant attiré tous les regards et marqué les esprits par sa verve, son charme et son esprit toujours aussi charmant."
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Calepin de notes du bon docteur

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:32

Les journaux ont donné les pistes suivantes:

L 'exp. Karlyle etait composée de Roger Karlyle, dont le dossier medical indique qu'il etait sous l'influence conjointe d'une femme noire prénommée Anastasia, ou M'Weru, et de son therapeute le docteur Robert Huston, aux tarifs exorbitants - petit detail, Huston parle brievement de chantage de la part de Karlyle.

Un certain Jack Brady, inconnu du bataillon, est parti egalement. Une ex-maitresse de Karlyle, Hyspathia Masters a fait parti de l'expedition. Ainsi que Sir Aubrey Penhew, le porte parole de l'expedition. 


Les journaux relatent 2 ans de crimes similaires à New-York! La police pensait à un traffic ou une secte qui tue ceux qui en savent trop... Maintenant ils ont un nom inscrit au dos d'une carte de visite...

Le Professeur Cowles a expliquè sa theorie sur un Dieu Chauve-Souris qui remonterait à l'antiquité aborigene. Par contre, un certain Arthur MacWhirr, un aventurier australien aurait peut-etre une autre hypothese. Mais celui-ci est en plein desert australien, pres de monolithes etranges dont vous avez quelques diapositives.


Quelques telegrammes ont été envoyés pour obtenir des infos sur le navire La Dame Noire et l'expotateur Ahja Singh de Mombasa, et des infos ont été demandé à des "particuliers" sur la boutique Juju.
Pour l'instant aucune reponse...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les stats du mois de Janvier 1925

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:32

Taux de réussite: 95% en récolte d'indices; 20% en résolution de la campagne...


"Interrogatoire de: N'Kwane Silas, 73 ans, nègre, propriétaire de la boutique Juju:

-Silas. SILAS! Vous m'ecoutez?
-Oui oui monsieur l'inspecteur, oui oui
-Vous êtes bien le propriétaire de la boutique Juju, sise 7eme rue, à Harlem?
-Oui oui, c'est bien à moi
-Saviez-vous ce qu'il se passe dans la cave?
-Oh oui oui oui, c'est bien moi
-La cave, Silas, la cave
-Oui oui, la cave...
-Que pouvez-vous me dire sur les enfants? Est-ce vous qui...
-Hihi, oui oui, ils ont été mechants
-Mechants? Comment ça?
-C'était des méchants garçons. Mais pas eux, non eux c’était des offrandes. Les mechants garçons on les a caché
-Qui ça, on? Cacher qui et ou?
-Les enfants de la Pommie! Ils sont venus à la boutique, ils posaient des questions, il fallait juste leur faire peur
-Peur comment?
-on a pris les enfants et on a mis un mot au chauffeur, et apres on savait qu'ils viendraient voir à la boutique. Bon on pensait qu''ils viendraient plus tot, du coups on a du punir les enfants de la cave. Ils criaient trop fort
-Et dans le puit, c'etait quoi? Qu'est-ce que vous avez brulé Silas, et les gens qui etaient en bas?
-Des comediens, juste des comediens. Pour faire peur aux gens. Et dans la fosse...c'etait les poubelles...arf arf arf...hihihi...
-Bien. Qui etait avec vous Silas? Vous n'avez pas fait ça tout seul?
-Sisi. Y'avait Mickey aussi, mais il gardait la porte...et Sidney aussi. Roberto il etait là parfois...et Samson. Samson des fois il donnait un coup de main en bas
-C'est tout?
-Les Pommis, là. Ils vont aller en prison, n'est-ce pas? Ils ont tiré sur mes amis, ils les ont tué. Il faudra les faire revenir, c'est dur à faire. Et mes enfants? Je peux revoir mes enfants? J'aime les enfants...."
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une séance de spiritisme extreme

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:32

Sarah Baker, Gisella Adams et Edar (? j'ai un doute) se sont rendus à l'invitation d'une T-party chez Ericka Karlyle. Victoria Post et une amie, Accacias Lexington, décidèrent de profiter des "dons" de Gisella Adams (dont elles ne faisaient aucun cas, c’était juste pour s'amuser un peu) pour organiser une petite séance de spiritisme impromptue.

Gisella tenta de faire croire à l'apparition de l'esprit du frère d'Ericka, afin de lui sous-tirer quelques informations, sans succés, mais lorsqu'elle voulu interrompre son show, une onde psychique traversa l'assemblée et transporta leurs âmes sur les traces de l’expédition!
Ils virent une pyramide tronquée, et une ombre qui approchait devant les membres de l’expédition en adoration; ils virent une langue sanglante, répandre son suc vicié dans les airs; des crimes rituels dans les rues; un zeppelin à l’emblème rouge et noir en forme de croix, et un homme scandant sa haine face à un peuple en liesse; la fin du monde, dévoré par un Dieu Inconnu dans le froid de l’Antarctique, et le crie d'un homme face à l'horreur. Enfin ils virent Roger Karlyle, comme emprisonné dans son propre esprit, enfermé dans une cellule capitonnée portant une camisole.


Ericka et ses amies furent bonne pour une crise de nerf. Face à cela, les administrateurs et amis de Karlyle proposèrent de financer une expédition pour retrouver la piste de Roger, afin de calmer Ericka: afin de confirmer ou d'infirmer sa mort, afin que sa sœur ne puisse plus douter après ces revelations dramatiques. Et peut-être aussi pour éloigner les troubles faites... 


Sarah, Gisella et Edar décidèrent de partir pour Londres; non sans avoir prévenu Giogio, Cathal et Johan de leur destination. 

Taux de réussite: 98% en récolte d'indices; 50% en résolution de la campagne...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Une sortie de prison extreme

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:33

Elysabeth, William et Suresh furent traînés hors de prison en pleine nuit et emportés vers une destination inconnue. Les fameux "Double O", les inspecteurs Pool et O'toolede la police de New-york, les attendaient avec Percy Fawett, le célèbre aventurier. Visiblement celui-ci a aidé à l’enquête et retrouvé Mukunga M'Dari, le véritable chef de la secte qui avait piégé les aventuriers auparavant en sacrifiant le vieux Silas N'Kwane, le vieux propriétaire de la boutique Juju, M'Dari qui n'avait pas pu s’empêcher de venir narguer les personnages en prison pour expliquer que s'il lui arrivait quelque chose, les enfants d'Elias seraient sacrifiés.

La police avait tout préparé: armes, fourgons, effet de surprise, et lança son attaque surprise sur le hangar qui faisait office de nouveau lieu de culte. Malheureusement, dans l'antre les personnages durent choisir entre refermer le puits d'ou sortaient des cris infâmes et inhumains, ce qui aurait sans doute amener les policiers à leur perte si ils s’étaient aventurés à regarder à l’intérieur, ou rattraper M'Dari qui prit la fuite.

Malgré ce beau coups de filet, le leader des assassins traînait toujours en ville. Les inspecteurs étant trop connu à Harlem, ils proposèrent aux aventuriers de poursuivre une enquête discrète dans les restaurants ou se rencontraient les adeptes de la secte. Apres quelques tâtonnements, ils arrivèrent au célèbre club Victoria, ou dans la foule ils furent pris à parti par les tueurs de M'Dari: lorsque celui-ci vit qu'il était repéré, il scella les portes du club, mis sa tenue de grand prêtre, et commença un rite sanglant devant la foule hypnotisée: de leur multitude il fit pénétrer dans notre dimension une créature horrible et repoussante telle que le monde n'en avait jamais vu. Les aventuriers tentèrent de lutter mais en vain, lorsque le salvateur Percy Fawett surgit derrière M'Dari et l’assomma quelques instants. Cela suffit pour que les personnages reprennent leurs esprits et firent évacuer le bâtiment à présent en flamme. Ainsi ils purent sortir le corps de M'Dari, et virent s'enfuir la créature par les toits, fragilisés par le feu.

Bien sur, tous les soupçons sur les personnages furent levé. Grace aux nombreux documents retrouvés par eux, plus leur propre enquête, les inspecteurs comprirent que tout cela dépassait leur juridiction; néanmoins, ils promirent toute l'aide possible, et une surveillance accrue sur New-york.

En récupérant les objets cabalistiques du sorcier, Elysabeth et William eurent la mauvaise surprise de voir Suresh pris dans un tourbillon de folie en voulant tester un encens mystique de M'Dari. Le laissant récupérer avant de les suivre sur la piste de l’expédition Karlyle, ils prirent un navire pour Southampton afin de retrouver leurs compagnons à Londres.

Taux de réussite: 98% en récolte d'indices; 100% en résolution de la campagne...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Londres

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 22:33

Février 1905

Retrouvailles à Londres! Les premiers arrivés, le temps de s'installer et de s'acclimater (et de faire changer leurs devises) n'eurent pas l'occasion d'avoir rendez-vous avec Mr Gavigan, le responsable de la Fondation Penhew, avant Mlle Croft qui avait déjà pris contact depuis New-York.
Certains l’accompagnèrent à la rencontre fort courtoise ou ils purent apprendre de lui certains détails sur Sir Penhew et l’expédition Carlyle. Oui Penhew mettait à la disposition de Carlyle les moyens de la fondation pour des fouilles sur différents sites ou certains artefacts antiques ont été retrouvés. La plupart sont encore au musée du Caire pour inventaire, d'autre au British Museum, enfin certains purent être acquis par la fondation elle-même. Penhew était un passionné, comme Gavigan qui n’était que son secrétaire à l’époque, mais rien de significatif ne fut découvert, même lorsque Monsieur Dreigh fit une petite "excursion" furtive mais très brève dans le bureau de Gavigan.

Pendant ce temps, une première approche avec un journaliste locale par Mlle Baker et Gisella Adams se solda par un échec. Par contre le bon Docteur fit la rencontre d'un inspecteur de Scotland Yards et lui expliqua différents liens existant entre un culte secret new-yorkais, des crimes mystérieux en plein cœur de Londres depuis plusieurs années et la disparition des deux enfants de son ami Jackson Elias.

L'inspecteur donna quelques pistes qu'il avait lui-même suivi sans succès, jusqu'à donner le nom d'un vendeur d’épices réputé d'origine égyptienne, Tewfik al-Sayed. Celui-ci avait été guide pour la fondation Penhew jusqu'à l'achat de sa propre boutique à peine à 15 mn de marche de la fondation, dans un quartier huppé. Rendant visite à al-Sayed, celui-ci se montra aimable et urbain, jouant son role à la perfection, jusqu'à glissé un "Au revoir, Mlle Croft" à celle-ci qui était persuadée de n'avoir jamais mentionner son nom en sa présence...

Un autre nom ressortait, celui du cabaret oriental la Pyramide bleue, ou une surveillance discrète n'apporta rien de concluant, si ce n'est que Gavigan fréquentait cet établissement ou se réunissaient passionnés d'exotisme, immigrés égyptiens et autre amateurs d’émotions un peu plus "épicées" que la morale britannique n'accepte de ses notables.

Edar décida de partir seul exercer une surveillance discrète sur Gavigan, mais un étrange accident de la circulation le vit être blessé et transporté d'urgence...pour une destination inconnue de ses partenaires.

Par contact, Elysabeth Croft obtint la liste des possessions de la fondation Penhew, et découvrit qu'une maison cachée dans les marais de l'Essex, à plusieurs heures de route de Londres, servait de résidence secondaire pour Gavigan depuis quelques années.
Ce manoir perdu était appelé la Maison MISR, ce qui signifie Egypte en arabe; elle avait été depuis très longtemps un repaire pour amateurs d’égyptologie très en vogue dans ces années 20, et que la fondation l'ai acquise ne semblait pas êtres si étrange que ça. Les investigateurs décidèrent cependant de partir pour examiner cette piste...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

De Charibde en Scylla

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 23:02

...sans carte ni indications, le voyage en Essex dura une longue journée, à tourner et retourner sur des routes mal entretenues sans indications aucunes, jusqu'à la fin de l’après-midi ou les investigateurs trouvèrent la bonne route. Malheureusement leur réservoir étant presque vide, ils décidèrent de s'y rendre à pied, la nuit lui surprit lorsqu'ils arrivèrent devant la grille du manoir, ou attendaient quatre hommes.
Les investigateurs demandèrent l'hospitalité, sous estimant leur adversaire qui n'ignoraient rien de leurs intérêts pour eux; un des gardiens parti chercher un responsable revint accompagné d'un majordome et d'une dizaine de lascar à l'air patibulaire. Ils firent entrer les personnages dans la cours et leur ouvrit une des vieille porte de bois du château, pour agresser sauvagement Miss Croft et attaquer les autres membres de l’expédition. Seuls, Miss Croft, Dreigh et Sarah Baker purent s'enfoncer dans le château ou ils furent séparés très vite, mais cela leur permis d’échapper à leurs agresseurs.
Miss Baker s’engouffra en bas d'un escalier sombre dans une suite de souterrains qui comportaient plusieurs pièces étranges; une salle de torture moyenâgeuse, mais à l'usage récent; un vieux bureau; enfin une salle d'alchimie. Puis elle retrouva un escalier qui la ramena au rez de chaussé ou elle trouva le bureau sans doute de Gavigan, et une suite de chambre occupées ou elle put reconnaître un symbole représenté un peu partout parmi la décoration antique égyptienne: un ankh inversé.
Arrivée au premier étage, elle vit par la fenêtre qu'au milieu des marais, à quelques minutes de la Maison, un immense rassemblement de plusieurs dizaine de personnes autour d'un grand obélisque noir, et un chemin balisé par des torches qui s'enfonçait dans les marais. Prenant son courage à deux mains elle partit seule le long du chemin, se couvrant d'une toge jaune telle que celle que portaient les adorateurs dans la nuit, couverte de symboles d'ankh inversé...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"Ph'nglui mglw'nafh Nyarlathotep 'nagl fhtagn "

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 22 Juin - 23:57

Les adorateurs formaient un grand cercle autour de plusieurs piliers de bois entourant eux-même un grand obélisque noir gravé de symboles impies. La musique orientale et les épices jetées dans le feu créaient un effet aussi perturbant qu’envoûtant, tout cela mené par Gavigan et Tewfik al-Sayed, en tenue de cérémonies, portant d'antiques symboles égyptiens. Quatre femmes étaient attachées au grand obélisque, aux piliers de bois plusieurs autres femmes et des hommes étaient attachés, donc Gisella Adams, Edar, le bon docteur et le père Giorgio Sur un signe de Gavigan, les adorateurs se jetèrent sur les victimes et arrachèrent leurs vêtements; puis ils s’écartèrent car une lueur étrange descendait du ciel, accompagnée par un sifflement silencieux qui ressemblait à une mélopée flûtée aux sonorités étranges.
Des recoins de l'espace surgirent...des choses. Quatre. Si quelqu'un tentaient de les décrire, il parleraient de corps de crevette translucide à la gueule hérissée de crocs, qui renfermerait une seconde gueule hérissée de croc, qui renfermerait elle-même une gueule qui renfermerait elle-même... et cela pour la première des créature. Une seconde serait dotée d'ailes translucides et déchirées portées au bout d'une membrane épaisse d'ou surgit une pince énorme et dentelée surmontée de deux puits béants de pue. Bref,ce quelqu'un passerait pour fou. C'est ce que se dirent les pauvres victimes lorsque les créatures approchèrent du monolithe, et c'est seulement après, lorsque les créatures commencèrent leur sinistre besogne que les victimes comprirent que cela était trop horrible pour que ce soit de la folie! L'une des choses pénétrait une de victime dans une parodie de rapport sexuel, sous les cris de terreur et de dégoût de la victime et des adorateurs qui s'enflammaient dans une luxure pernicieuse. Une autre dévorait pendant qu'elle la violait sa victime, dans une frénésie démoniaque. Une autre victime voyait son corps se déformer sous les assauts répétés de la créature qui continuait son atroce va et vient, et tout cela à peine à quelques mètres des personnages, qui imaginaient très bien ce qui aller leur arriver par la suite.
Certains réussirent à défaire leur liens dans la panique, mais se voyaient toujours entourés par les fanatiques de plus en plus excités; lorsque les créatures eurent terminées et se retournèrent vers leurs prochaines victimes, Sarah Baker passa à l'action: elle prit une des grande torchère qui illuminait la zone et se jeta sur les adorateurs qui s’écartèrent laissant un passage pour Gisella et Giorgio qui purent tenter de fuir de ce lieu maudit en compagnie d'un ou deux autres prisonniers. Le bon docteur tentant de se battre, mais devant le trop grand nombre d'adversaire il pris la fuite également; seul Edar, tel un courageux chevalier des temps anciens, tenta de s'opposer à Gavigan et le chargea, réussissant à le jeter au sol, malheureusement, avant de pouvoir faire quoi que se soit, il périt sous les coups des cultistes qui s’acharnèrent sur son corps jusqu'à le rendre méconnaissable. Enfin, Joan Würn, lui aussi présent, pu fuir dans les marécages malgré sa jambe cassée, surnageant dans l'obscurité jusqu'à la maison.

La cérémonie passa à un degrés d'horreur supérieur. Une seule créature resta pour se mettre en chasse de sa proie, la belle Gisella au corps de rêve, qui ne dû son salut et de conserver sa vertu qu'à l'aide du père Giorgio et d'un grand coup de chance lors d'un corps à corps homérique dans le marais, pendant que les cultistes s’acharnèrent sur les pauvres victimes restées en arrière, soit pour épancher leurs instincts les plus primaires sur les pauvres femmes encore attachées et souillées par les monstres, soit en massacrant et dévorant les victimes mâles de la cérémonie.
Ce qui permis aux investigateurs de prendre la fuite à bord d'un des véhicules garé dans la cour et de rouler ... jusqu'à l'attaque d'une créature d'ombre qui les jeta dans un fossé.
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

"You are welcome, stranger"

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 23 Juin - 0:11

Ils durent se traîner et marcher toute la nuit jusqu'à arriver à un modeste village de pécheur, ou ils trouvèrent un peu de réconfort; le toit de l’église pour se protéger de la pluie; des vêtements volés pour se vêtir, et un peu de soupe chaude offerte par les habitants, un peu circonspect quand même devant un tel équipage.

Le garde chasse proposa d'emmener Joan blessé à l’hôpital, malheureusement la paranoïa joua des tours aux investigateurs qui lui firent passer la nuit dans le coffre de sa voiture, après avoir jeter celle-ci dans les marais. Cependant Joan réussit à se faire soigner, et pis un repos bien mérité.
Les autres eurent peur lorsqu'ils apprirent que ces terres étaient la propriété de la fondation, puisqu'elles dépendaient de la maison MISR et décidèrent de se faire emmener à Londres par bateau. Là ils se rendirent compte que sans argent, sans papiers et sans ressources, leur vie risquaient d’être difficile, surtout s'ils tentaient d'attaquer Gavigan par les voies légales. De plus ils n'avaient aucune nouvelle de Miss Croft ou de Monsieur Dreigh, et se retrouvèrent à quémander l'aide d'un père de l’église anglicane...

Ils découvrirent également qu'à l'arrivée du père Giorgio et de Joan, une voiture les attendait pour sois-disant les emmener chez Miss Croft, et ainsi ils se retrouvèrent prisonniers à la maison Misr. Visiblement Gavigan a le bras long, et est déterminé à leur mener la vie dure...
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Buckimgham Palace, le 9 Février à l'heure du thé

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 23 Juin - 18:26

"Monsieur, 

j'ai donc pratiqué un examen succinct de la psyché de Mr Dreigh et Miss Croft comme vous me l'aviez demandé. Succinct car je vous rappelle que la science ne peut se contenter d'un weekend pour travailler convenablement, mais soit, je comprends tout à fait les impératifs à ma mission.
Miss Croft souffre d'une légère schizophrénie qui la pousse à s'identifier intérieurement à une reine égyptienne; on devine un désir de puissance du à sa condition féminine, qui vous le savez la range dans la catégorie inférieure de l'humanité. Sa grande beauté et son arrogance toute aristocratique la pousse sans doute à cette identification afin d'assouvir un désir morbide, qu'elle a probablement affronté lors des quelques jours auparavant. Le coté sexué ou indélicat du phénomène soit la pousse à mentir, soit à se cacher la vérité à elle et son entourage. 
Un cas d’hystérie passive est courant chez les gens faibles d'esprit ou les femmes de notre siècle, et ne constitue pas un danger pour qui que ce soit, à part l'honneur de la famille. Je préconise donc du repos et quelques calmants, ainsi qu'une retraite dans son manoir loin des vicissitudes de la City.
Pensez-donc, se présenter au guichet de la Loyd's pour demander un billet de train pour Le Caire montre bien l'arrogance de cette personne. Quand à son action violente arrivé à la maison MISR, je n’excuse aucunement son emportement non justifié. Le majordome fut d'une courtoisie exemplaire, et vous pouvez remercier Mr Gavigan de nous avoir laisser pénétrer sur ses domaines.

PS: l'aide de Miss Marpple, l'amatrice de petites énigmes intellectuelles, et de mon collègue furent appréciés. Mais je ne cautionne aucunement leurs soupçons grotesques émis lors de la séance d'hypnose. Vous savez comme moi que ces charlatans peuvent faire faire n'importe quoi à leurs sujets, et le "coup" du rideau qui brûle n'est qu'une farce pour enfants. 


Mr Dreigh souffre d'un trouble somatique différent, bien plus profond à mon avis. Chaque matin il nous gratifie d'une disparition d'une partie de sa mémoire, ainsi il aurait "oublié" comment conduire une voiture, de lire et d’écrire, bref, un effacement graduel de ses souvenirs. Je pense qu'un choc profond (peut-être les agissements immoraux de Miss Croft devant lui?) l'a poussé à tenter d'oublier ce qu'il a vu, et son devoir profondément enfuis en lui le pousse à s'auto-justifié cette perte de mémoire, amplifiant le phénomène. Une longue thérapie semble de mise, mais je ne peux rien faire tant que Mr Dreigh ne sera pas volontaire, son état ne justifiant pas un internement même temporaire.
Le symbole qu'il gravait est peut-être ésotérique ou une création de son esprit, en tout cas non franc-maçonnique. Une recherche ne me semble même pas digne d’intérêt.

En espérant avoir rempli mon devoir avec dévouement,....."
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masques de Nyarlathotep

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum