Delta green

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Delta green

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:21

Professeur de l etude des comportements université de Lyon

Omega 4 manipulateur. Utilser ses dons super utile

Capacité spéciale
Que tu sois bavard ou que le peu de mots qui sortentde ta bouche soient justes et précis,  tu as toujours été quelqu'un de persuasif. Tu peux faire changer un personnage joueur d'allégence en lui parlant  quelques instants

historique:
Ton metier consiste à degager des schémas comportementaux communs à la majorité de l humanité. Pour valider ces recherches tu as dû voyager à la rencontre de peuples différents, jusqu'à des petites tribus perdues pratiquement inconnues. Tu t es rendu compte qu à travers le monde existe une "secte", ou un rite, qui perdure depuis des miliers d annees, caché à nos sociétés modernes. En parler a jeter l opprobe sur ta carrière. Un groupe privé, les Delta green, t a contacté pour te recruter, eux s interressant particulièrement à cette secte. C est pour celà que tu es la ce soir, essayer de rejoindre ce groupe

Si tu perds tous tes points de santé mentale

A partir de maintenant tu diras NON tout le temps. Jamais OUI. Tu ne seras jamais d'accord, tu ne voudras jamais, c est non non non et non.
Ce qui ne t empêche pas de faire comme tu veux.


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Jeu 21 Jan - 8:31, édité 6 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delta green

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:22

biologiste marin

Capacité spéciale

Tu possèdes quelques produits issus de l'océan que les anciens utilisés pour aider les personnes à problème.  Une pastille redonne 1 point de Santé mentale (1 fois par personne maximum)

historique


Si tu perds tous tes points de santé mentale

Une espèce de TOC, une maniaquerie apparaît chez toi. Dès que querlqu'un te tourne le dos, tu tires. Par réflexe.  Comme ça,  sans réfléchir.  Tu ne peux pas t'en empêcher.


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Jeu 21 Jan - 8:32, édité 3 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delta green

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:22

astrophysicien

K13

Capacité spéciale :
ordi


Historique : ton boulot consiste à decompiler des milliers de données informatiques pour obtenir des sons lointains ou une image floue d'un endroit que personne n'a jamais vu. Et de l'interprété. Et tu t'es appercu que certaines étaient etranges et difficilement explicables. Du moins tu as l'impression que certaines theories ne sont pas considérées comme recevables par la science moderne.
Mais tu doutes quand même. Ces choses sur des planètes lointaines...ces sonorités terriblement compréhensible qui ressemblent à une musique....tu ne les as pas inventé! C est pour ça que le Groupe Dekta Green t intéresse. Eux ont l'air d'avoir destheiriessur ces phénomènes. Et les rejoindre serait un moyen de les connaître


Si tu perds tous tes points de santé mentale:

Leur chant emplit l'Univers. Ils peuvent asservir le monde rien qu'avec leur son. C'est pourquoi tu chantonnes tout le temps, voircarrément tu chantes à la place de parler. Pour couvrir le chant des étoiles


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Jeu 21 Jan - 13:42, édité 2 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delta green

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:23

ancien spationaute

V1

Capacité spéciale
Fort dans ta tête.  Celà te sera expliqué en cours de jeux par les PNJ


historique
Vous n etes pu des stars comme autrefois, mais voyager dans les etoiles reste une aventure qui marque une vie. Toi cela t a marqué. Depuis il te lanque quelque chose, tu as l ilpression qu on t apoelle de la haut mais que tu ne pourras pu jamais y aller.
Le groupe Delta Green t a contacté pour eb savoir plus sur la haut. Tu ne sais oas trop qui ils sont, mais toi qui est perdu c est une bonne chose de chercher autre chose dans ta vie. Te voila donc ici, pour voir si ce griupe peut combler ce manque dans ta vie


Si tu perds tous tes points de santé mentale


Te voilà en manque! Il te faut une dose de quelque chose, ya que ce moyen pour lutter contre ces choses qui veulent contrôler ton esprit.
Donc à partir de maintenant tu seras completement camé ou en manque


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Jeu 21 Jan - 13:50, édité 3 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delta green

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:23

cheminot


Zeta 1

Capacité spéciale :
Tu te mefies de ce chef des Delta Green. Tu as la sensation qu'il vous cache quelque chose


Historique
Ta familles a connu des drames. Tes parents etaient dans une secte répugnante, et tu as vecu ta jeunesse en procès entre tes granfs parents qui voulaient te proteger, et tes parents qui voulaient t enroker.
D autres onckes etranges au liurd passés ont définitivement mis ta famille sur le banc des bannis et des maudits.
Tu as essayer de fuir tout cela, mais toujours ce rehard mefiant sur toi des que les gens l apprennent.
Dekta Green eux ont l air plutot intéressé par cela. Au contraire, ils ont l air d en savoir plus, pour eviter que cela se reoroduise alors pourquoi ne pas les rejoindre pour les aider dans cette tache? C est la raison de ta presence ce soir


Si tu perds tous tes points de santé mentake:



Tu as toujours été plus un manuel qu'intello. Va dans la cabane à outils, il y a une hache de GN. Tu as le droit de t'en servir pour lutter contre tes ennemis maintenant


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Jeu 21 Jan - 13:56, édité 4 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

ELEMENTS DE JEU x

Message  Capitaine Jack la tare le Jeu 14 Jan - 23:28

8 groupes de 4

1 L HOMME AU BORD DE L EAU = INDICE DE L’étudiantx

2 PHOTO DU PRÊTRE SUR LA BARQUE = SAC HERMÉTIQUEx

3 PHOTO DES NAZI = DOCUMENT EN ALLEMANDx

4 PHOTO DES DEUX CHASSEURS = veste de chasse au nom de Raymond Schafflerx

5 PHOTO DE LA HIPPIE = un objet auquel elle tient x

6 PHOTO DU CIMETIÈRE = la pierre gravée x

7 PHOTO DE LA MAGICIENNE = un mot de moi x

8 PHOTO UCHRONIE=









Pierre gravée a demi enterree: dessus un texte que seuls ceux avec la compétence peuvent traduire:

Ci-git mon meilleur ami que j ai tué par erreur. Puisse Dieu le prendre sous sa protection, puisse Dieu m'accorder la Force de terminer ce qu'il a commencé.  Et que j ai fait echouer dans mon aveuglement


MOT DE MOI (en espagnol)

Nos informations etaient bonnes.  Ici se cache bien un mystère  . Nous avons ressenti les vibrations etranges qui enserre ce village.
Xxcc a pu determiner le centre ésotérique d ou émane l événement.  J ai pu même ressentir une presence, comme si quelque chose voulait briser la barrière de l esoace et du temps. Le livre d Eibon avait raison.
Nous allons tenter le rituel page 24. Oeut etre auront nous accès aux entités de l au dela, a leurs savoirs et gouter à leur ouissance.
Wxxxx se prépare.  Le rite sera bientôt accompli. J en ai des  frissons


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 23:23, édité 21 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

powerpoint et à imprimer x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 14:29

pages de journaux d’époque + une annonce des méfaits des nazi


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 22:00, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Indice PHOTO DES NAZI x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:00

Der Tod ist geduldig, Liebe ist süß und wohltätig ; Tod ist nicht neidisch ; Es ist stürmischen und hastig Punkt es aufgeblasen ist sie verächtlich Punkt und versucht nicht, seine eigenen Interessen .

Ich töte wieder und wieder, für immer und ewig in einem endlosen Kreislauf


si tu es un personnage d'origine allemande,  tu peux lire la suite, c'est la traduction

La mort est patiente, elle est douce et bienfaisante; la mort n'est point envieuse; elle n'est point tumultueuse et précipitée, elle ne s'enfle point d'orgueil, elle n'est point dédaigneuse, et ne cherche point ses propres intérêts.

Encore et encore je tue, toujours et à jamais, dans un cycle sans fin


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:57, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Indice PRETRE SUR LA BARQUE x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:10

Un sac hermetique attaché a la barque dans l'eau; dedans un crusifix et le texte


Dieu, Toi qui es notre Créateur et notre Père,
nous voici réunis auprès de Toi
et de ce qui nous a quittés, ici, au fond des eaux

En cette heure de peine,
nos cœurs se tournent vers Toi.
Tu peux nous donner le réconfort de l’espérance
malgré ces échecs répétés qui gisent ici
Car pour ceux qui croient en ton amour de Père,
la mort j’espère sera la fin définitive de leurs vies.

Que ceux qui vivent encore, ta miséricorde les accompagnent
Du puits où ils gisent, ils ne puissent s’échapper

Dieu Père, nous Te prions avec confiance
par Jésus ton Bien-aimé,
notre Frère et notre Seigneur,
Lui qui vit avec Toi dans la communion de l’Esprit
pour les siècles des siècles.                  
Amen.




אלוהים , אתהשהבוראואבא שלנו ,
אנחנו התכנסנו כאן איתך
וזה הותיר אותנו כאןבמעמקי הים

בשעה זו של צער ,
לבנו פונה אליך .
אתה יכול לתת לנו נחמה של תקווה
למרות כישלונות החוזרים ונשנים אלהששוכבים כאן
ובאשר לאלה המאמינים באהבה שלהאבא שלך ,
אני מקווה שמוות יהיה הסוף הסופי של חייהם .

תן למי שעדיין חיים , רחמיךילוו
גם שם הם משקרים , הם לא יכולים לברוח

אב אלוהים , אנחנו מתפללים בביטחון
על ידי ישו האהוב שלך ,
אחינוואדוננו ,
הוא שגר איתךבקודש של הרוח
לעולם ועד .
אמן



Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:55, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

SUR LE PUIT x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:16

DES SYMBOLES ESOTHERIQUES.(scotch noir)

Vous entendez comme un murmure...des plaintes et des râles lointains qui viendraient du fond du puits? Si vous éclairez au fond, vous devinez des mouvements et vous comprenez que si le puits est clos, c'est autant pour éviter que quelqu'un ne tombe, que peut-être éviter que quelque chose n'en sorte: vous perdez 1 point de santé mentale


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:47, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

POUR DOCTEUR M x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:21

documents sur les tentatives du pretres

les docments du pretre

telphoen qui sonnepetite fille qui parle

appel sur le portable


symboles du puit pour empecher des choses a sortir


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 22:01, édité 2 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

POUR SMERK x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:24

drogue de smerk

slerk ouvre sa porte a des petits groupes



il faut appeller le chasseur?

Le 21 Janvier 1970, Theresa Spieler, une jeune étudiante allemande travaillant comme guide durant les vacances d’hiver françaises, fait un détour sur son chemin habituel pour rejoindre sa famille à Neuenburg, en passant par la route forestière. La route est en effet enneigée et elle préfère prendre le petit chemin forestier qu’elle a déjà suivi pendant une randonnée. On ne retrouvera que sa voiture, vide, sans aucun signe d’accident ni d’effraction.


des passages de l'ecrivain TROUV2 par hasard


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 22:02, édité 3 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

POUR MOI x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:29

Histoire récente (1967- Aujourd’hui)

Histoire récente (1967- Aujourd’hui)

- On perd la trace du village de Braunburg depuis 1942. Avec le début des réformes agraires et la volonté de Vichy d’agrandir les communautés de communes, il pourrait être logique que le hameau ait été absorbé par la proximité d’un bourg plus important, mais aucune trace de cet acte ne se trouve nulle part. On pourrait également penser que Braunburg s’est vidé d’elle-même après le déplacement des jeunes vers les villes pour trouver du travail ou surtout, échapper au STO.

- 1952, deux cas de disparitions sont signalés : Raymond Schaffler et Paul Meurteaux sont deux chasseurs habitués des lieux. La police émet l’hypothèse qu’ils ont été pris dans les pluies diluviennes qui sont tombées à cette époque sur la région. La forêt, sur le Petit Ballon de la chaîne des Vosges est dangereuse d’accès, les chutes ne sont pas rares. Ce que conclura, en tous les cas, le rapport de la police.

- 1960, un étudiant en histoire français, Valentin Genal, a pour but de faire un doctorat sur les crimes de guerre commis par l’Allemagne vingt ans plus tôt, un sujet encore brûlant à l’époque. Il s’intéresse plus particulièrement à l’itinéraire sinistre d’Hermann Mayer, dont il perd la trace après sa nomination en Alsace. L’affectation originale de Mayer, dont il possède un exemplaire, inclus le nom de Braunburg dans la liste des communes sous sa supervision.

Cependant, lors de son enquête, aucun habitant de la région ne semble connaître l’endroit, les plus âgés pensent que le village s’est vidé de ses habitants peu de temps après l’arrivée des allemands. Tous semblent ou frappés d’amnésie ou flous à ce sujet.
Le 20 Janvier 1961, alors que Génal se décide à se rendre sur ce qu’il pense être l’emplacement du village, il disparaît sans laisser de trace. Il fera parti de ces nombreux cas de disparitions non-élucidées du XXe siècle.

- Le 21 Janvier 1970, Theresa Spieler, une jeune étudiante allemande travaillant comme guide durant les vacances d’hiver françaises, fait un détour sur son chemin habituel pour rejoindre sa famille à Neuenburg, en passant par la route forestière. La route est en effet enneigée et elle préfère prendre le petit chemin forestier qu’elle a déjà suivi pendant une randonnée. On ne retrouvera que sa voiture, vide, sans aucun signe d’accident ni d’effraction.

- Le 19 Janvier 1979, deux couples de randonneurs espagnols sont également portés disparus pendant une semaine. On retrouvera l’un d’entre eux, Esteban Falco, recroquevillé dans une grotte. Délirant, il sera interné à l’hopital Ines de Castilla à Barcelone, dont il est originaire. Souffrant de délires hallucinatoires importants, il sera retrouvé pendu deux mois après son hospitalisation. Il a été impossible de tirer de lui la moindre phrase, mais la vue du feu déclenchait chez lui un processus traumatique extrêmement violent.

-1997, l’écrivain d’épouvante à succès, Casey Taylor, tombe sur un article décrivant les cas de disparitions jamais élucidées. Il s’intéresse à l’histoire de Génal pour un faire le sujet principal de son livre. Ses recherches mettent en évidence les incohérences sur le statut de Braunburg. Il décide de se rendre sur place et disparaît à son tour.

- Le 23 Janvier 2015, après de nombreuses années de recherche sur la disparition de Casey Taylor, la famille perd espoir. La Delta Green, interpellé par l’affaire, reprend en main le dossier.


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 22:17, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les plantes x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:49

vous entendez un murmure triste. Comme une plainte lugubre. Vous tendez l'oreille pour déterminer son origine....et il fait vous rendre à l’évidence: vous perdez 1 point de santé mentale quand vous comprenez que ce sont les plantes elles-même qui gémissent ainsi!


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:43, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

x

Message  Capitaine Jack la tare le Sam 16 Jan - 23:54

Cet arbre. Vous ignorez pourquoi, mais ils vous indispose. Il vous faut quelques instants. Cette impression qu il bouge dans votre dos ou des que vous détourner le regard.  Qu il vous nargue et vous regarde. Qu il communique avec une nature deluree et au dela de votre perception...il cache peut etre quelque chose, mais quoi?



Shub niggurath. La chevre noire aux milles chevreaux. La mere terrifiante des creatures arbres qui  veulent vous vour souffrir et saigner pour se nourrir de botre essence vitale. Vous perdez 1 point de santé mentale

Il a un plan du jardin avec des endroits cochés


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:42, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le portail extérieur x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 11:48

Si vous quittez la maison, prenez les deux enveloppes avec vous (que vous remettrez en revenant, merci)

1 si vous vous baladez dans les rues

Le village est tres tranquille, typique de la campagne française.  Un pru trop d ailleurs. Les voitures sont rares et datent des années 30, la décoration des maisons est vieillotte et dépassée.  Les petits commerces fermés à cette heure vous donnent l’impression d'un retour de 50 ans en arrière


2 si vous cherchez à quitter le village

Le ciel est étrange. Des lueurs fantomatiques comme des petites aurores boréales furtives illuminent par moment le ciel. Vous sentez un malaise en approchant des limites du bled. La, vous vous rendez compte qu'une vibration de l'air forme une barrière entre vous et le monde extérieur.
D'ailleurs le monde extérieur semble se superposer à un autre monde, une zone de dévastation ou des choses lointaines et gigantesques planent au dessus de ruines cyclopéennes...vous ne pouvez plus quitter ce village.
Et vous perdrez un point de santé mentale


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:38, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

POUR KETRUS x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:02

Un sceau de merde avec la clef a l intérieur

ketrus est enfermé aussi?


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 22:04, édité 4 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

AU FOND DE L EAU x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:07


Vous discernez une forme claire au fond de l’étang. Quelque chose qui flotte entre deux eaux...vous pensez tout de suite à un cadavre, mais impossible de le confirmer


Seul un personnage habilité à plonger peut récupérer ce sac

Au fond de l’étang tu vois un corps récent. Visiblement un jeune homme, une lourde corde autour du cou nouée a une énorme pierre. Il est mort il y a a peine 48h.
En le fouillant brièvement, tu récupères un calepin illisible à cause de l'eau. Seul deux morceaux de papier sont encore lisibles


Encore. Encore une fois. Je n'en peux plus. Chaque homme ne doit mourir qu'une fois. L'humour de répétition a ses limites. Cette fois-ci, comme les fois suivantes, je choisirais ma mort, brève et sans douleur.

J'aurais bien laissé un mot pour mes parents ou mes proches, mais si quelqu'un lit ce papier je sais qu'il sera comme moi et qu'il ne pourra pas transmettre ce message.

J'ai laissé un plan . L'arbre me l'a pris.



Valentin Genal.

Papier trouvé avec l article sur Meyer et un truc d étudiant illisible.


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 21:29, édité 2 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LA CABANE x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:34

INTERDIT D ENTRER

ZONE DE CHASSE LE PREMIER QUI S APPROCHE SERA BOUFFER EN RAGOUT

PIÈGES

ACCES INTERDIT


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:23, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La hache x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:36

Interdiction de l utiliser


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:23, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LES CAVES x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:38

Interdiction de penetrer ici sans l accord d un PNJ.

CAVE 1

CAVE 2


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:23, édité 2 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

CAVE 1 x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:43

Imprimer en grand des symboles yidish. Un par un

Au centre les bougies et objets de rituels


Tentative du rituel du Portail:
Enfin j'ai obtenu des résultats! Mais quelle horreur! Ouvrir un passage signifie restaurer le village dans la réalité,  mais à quel prix! Le portail laissera aussi pénétrer dans notre monde les entités monstrueuses et impies qui attendent, tapies, pour ravager le monde! Je ne peux laisser l'apocalypse se rependre pour sauver nos âmes! Ce serait un blasphème envers Dieu!


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:31, édité 5 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

CAVE 2 x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 12:59

Des symboles ctgulhu, des bougies ou autre


Rituel duu tourment eternel:

Sauver des ames pour leur accorder l éternité de souffrance des corps. Bloquer le vollage dans l autre monde frrait cesser le cycle de 9 cher aux semites, et la mise a mort perpetuelle de ses habitants.  Mais ceux qui ont ete volontaires sont mort. Du moins leur fome physique. Au dela j entends leurs ames hurler de terreur dans mon esprit, implorent leur retour jusqu a moi. Mais helas, ils sont liberer de leurs miseres d ici bas. Est ce le but ultime? Sacrifier le village par ce rituel et les emporter dans l autre monde, ou regnent les mondtres? Les voir etre exterminer a chaque fin de chcle par les soldats, voir et entendre leurs souffrances sans rien faire justifie t il ceci?


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:34, édité 2 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

AU BORD DE LA CHEMINEE A MOITIÉ BRÛLÉ x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 20:34

J'ai tenté l'impossible. Les volontaires ont subit le rite incomplètement. Ce qu'ils sont devenus est contre l'ordre divin. Ils ne devraient plus vivre. Mais impossible d’abréger leurs souffrances, ils ne peuvent pas mourir! Je dois trouver un endroit pour les empêcher de nuire: l'un d'entre eux a essayé de bouffer ma jambe!
Le puits me semble une bonne idée.  Je crois avoir vu dans les notes de mon ami des symboles pour empêcher les choses de sortir. Que dieu ait pitié d'eux

Ce rite n'est pas le bon. Ou ma traduction est mauvaise. Le rituel de Libération de la chaire est un blasphème qui corrompt les corps


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:46, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

POEME UN PEU PARTOUT x

Message  Capitaine Jack la tare le Dim 17 Jan - 20:38

LE LAC DU CAUCHEMAR

Il y a un lac dans la lointaine contrée de Zan,
Au delà des régions habitées par l'homme,
Où médite seul, dans un état hideux,
Un esprit mort et désolé ;
Un esprit ancien et impie,
Lourd d'une effroyable mélancolie,
Qui des eaux ternes et profondes
Fait surgir des vapeurs de pestilence.
Sur les berges, dans un bouclier d'argile,
Se vautrent des choses d'une offensante corruption,
Et les oiseaux curieux qui atteignent ce rivage
Ne sont jamais plus revus par les mortels.
Ici brille le jour un soleil ardent
Sur des étendues vitreuses que personne ne contemple,
Ici s'écoulent la nuit de pâles rayons de lune
Dans les profondeurs béantes.
Il n'est dit que dans les cauchemars
Quelles scènes se déroulent à la lueur de ces rayons ;
Quelles scènes, trop anciennes pour la vue de l'homme,
Gisent englouties dans la nuit éternelle ;
Car ces profondeurs sont seulement arpentées
Par les ombres d'une race muette.
Par une nuit exhalant les relents du mal,
J'ai vu ce lac, assoupi et tranquille ;
Tandis que dans le ciel blafard voguait
Une lune gibbeuse qui brillat et brillait.
J'ai vu les étendues fangeuses de ces berges,
Et les créatures immondes qu'abritent les marécages ;
Lézards et serpents en proie à des convulsions mortelles ;
Corbeaux et vampires se putréfiant ;
Tous ceux-là, et au dessus des cadavres,
Les nécrophage qui en tirent leur pitance.
Et, alors la lune redoutable s'élevait dans les cieux,
Chassant les étoiles de la voûte céleste,
Je vis les eaux ternes du lac briller
Jusqu'à ce que des choses sortent de son sein.
Là-bas luisaient, à des lieux innombrables,
Les tours d'une ville oubliée ;
Les dômes ternis et les murs moussus ;
Des flèches aux algues emmêlées et des salles vides ;
Des temples abandonnés et des caveaux d'épouvantes,
Et des rue dont l'or n'était pas convoité.
Tous cela je l'ai comtemplé, mais j'ai vu aussi
Une horde d'ombres informes qui glissait lentement ;
Une horde malsaine qui sous mon regard
Semblait se livrer à une danse hideuse
Autour de sépulcres visqueux, proches
D'un chemin que nul ne parcourt jamais.
Emmanant de ces tombes monta une clameur
Qui trembla la maussade tranquilité des eaux,
Tandis que des ombres funestes venues de l'espace éthéré
Hurlaient à la face sardonique de la lune.
Alors le lac s'enfonça dans son lit,
Aspiré dans les cavernes de la mort,
J'usqu'à ce que la terre infecte ainsi mise à nue
S'élèvent en volutes fétides des vapeurs délétères.
Aux alentours de la cité, presque découverte,
Les ombres monstrueuses dansaient de plus belle,
Quand, regardez ! Brusquement s'ouvre
Le portail de chaques sépulcres !
Aucune oreille ne saurait comprendre ; aucune langue ne saurait décrire
Quelle horreur surgit à cet instant.
Je vis le lac, cette lune grimaçante,
La cité et les choses en ses murs...
Eveillé, je prie pour que sur cette rive
Le lac du cauchemar ne s'enfonce jamais plus !






L'HORREUR DE YULE

Il y a de la neige sur le sol
Et les vallées sont glacées
Une nuit sombre et profonde
Plonge le monde dans les ténèbres ;
Pourtant une lueur sur la colline laisse présager d'antiques festins impies.
La mort est tapie dans les nuages
La peur rôde dans la nuit,
Car les morts dans leurs suaires
Saluent la fuite précipitée du soleil,
Et entonnent des chants sauvages dans les bois, en dansant autour de l'autel de Yule, fongueux et blanc.
Ce n'est pas une brise terrestre
Qui fait ployer la forêt de chênes,
Où les branches malsaines s'entrelacent
Et étouffent sous l'étreinte d'un gui démentiel
Ces puissances sont les forces des ténèbres, surgie des tombes des peuples oublié des Druides.






LE VILLAGE

Les clochers sont blancs dans le sauvage clair de lune,
Et les arbres ont un éclat argenté ;
Au-delà des cheminées on voit voler des vampires,
Et les harpie des airs supérieurs,
Qui battent de l'aile, rient et observent.
Car le village mort qui s'étend sur la lune,
N'a jamais resplendi dans les derniers feu du couchant,
Mais a surgi de l'abîme creusé par les années défuntes
Où les rivières de la folie se déversent
Des gouffres dans le puit des rêves.
Un vent glaçé souffle entre les rangées de gerbes
Dans les champs au pâle chatoiement,
Et vient s'enrouler autour des pierres tombales luisantes
Où les goules du cimetière ricanent
En pensant aux récolte flétries et perdues
Même le souffle des étranges dieu gris du changement
Qui l'ont arraché aux passé, son domaine
Ne peut accélérer cette heure, lorsqu'une force spectrale
Répand le sommeil sur le trône cosmique
Et libère le vaste inconnu.
C'est pourquoi s'étendent à nouveau le vallon et la plaine
Que des lunes depuis longtemps oubliées ont contemplés,
Et les morts bondissent gaiement dans la lueur blafarde,





L'AVANT-POSTE

Lorsque le soir rafraîchit le fleuve jaune,
Et que les ombres arpentent les pistes de la jungle,
Le palais de Zimbabwe reste brillament illuminé
Pour un grand roi qui redoute de rêver.

Car, seul entre tous les hommes,
Il a pénétré dans le marais qu'évitent les serpent ;
Et, cheminant en direction du soleil couchant,
A atteind le Veld qui s'étend au-delà.

Nul autre regard ne l'avait jusqu'alors contemplé
Depuis que des yeux avait été donnés aux hommes...
Mais là, comme le crépuscule devenait nuit,
Il découvrit la tanière du Secret Très Ancien.

D'étranges tourelles se dressaientt au-delà de la plaine,
Des murs et des bastions entouraient
Les dômes lointains qui souillaient le sol
Tels des champignons lépreux après la pluie.

Une lune gibbeuse se leva en renaclant pour éclairer
Des étendues ou la vie ne pouvait avoir de demeure ;
Et dans la pâleur lointaine, tours et dômes
Se révélaient sans fenêtres et maléfiques

Alors celui qui dans son enfance courait sans craintes
Parmis des ruines ornées de lianes
Trembla devant ce qu'il vit... Car ceci
N'était pas les vestiges d'une cité des hommes.
Des formes inhumaines, entr'aperçues, à peine devinées,
Mi-tangible et mi-éthérées,
Tombaient de gouffres célestes, béants et sans étoiles,
Et descendaient vers ces murailles nues et pestilentes.

Et vers les abîmes, depuis cette région à la folle pestilence,
Des hordes amorphes s'en retournaient en grouillant sombrement
Tenant dans leurs serres les débris
De choses dont les hommes ont révées et qu'ils ont connues
Les antiques Pêcheurs du Dehors...
Le grand-prêtre ne racontait-il pas
Comment il trouvèrent les mondes anciens,
Et s'emparèrent de ce qu'ils convoitaient

Leurs avant-postes cachés, cernés par l'effroi,
Ruminaient leur aigreur sur un million de mondes dans l'espace ;
Abhorrés par toute race vivante,
Et pourtant préservés dans leur sollitude.

Transpirant d'épouvante, l'observateur
Repartit vers les marais qu'évitent les serpents,
Afin d'être, au levé du soleil,
En sécurité dans le palais où il dormait.

Personne ne le vit partir, ni revenir à l'aube,
Et son corps ne portait aucunes marques
De ce qu'il rencontra dans ces ténèbre maudites...
Pourtant de son sommeil toute paix a désormais fui.
Lorsque le soir raffraîchit le fleuve jaune
Et que les ombres arpentent les pistes de la jungle,
Le palais de Zimbabwe reste brillament illuminé
Pour un grand roi qui redoute de rêver.




NEMESIS

De l'autre côté des portes du sommeil gardées par des goules,
Au delà des abîmes nocturnes éclairées par une lune blafarde,
J'ai vécu des vies sans nombre,
J'ai sondé du regard toutes choses;
Et je me débats et je crie jusqu'à l'aurore, Poussé à la folie par l'effroi.
J'ai tournoyé avec la Terre à l'aube des temps,
Quand le ciel était une flamme vaporeuse;
J'ai contemplé la béance du sombre univers
Où les noires planètes roulent sans but,
Où elles tourbillonent inaperçues dans leur horreur,
Sans savoir, ni éclat, ni nom.

J'ai dérivé sur des mers sans fin,
Sous des cieux sinistres aux nuages gris
Que déchirent des éclairs échevelés,
Qui résonnent de cris hystériques;
Des beuglements d'invisibles démons
Qui s'élèvent des eaux glauques.

Je me suis élancé tel un daim parmis les arches
Du bois originel et immémorial,
Où les chènes sentent la présence en marche
Qui se tapit là ou aucun esprit n'ose rôder,
Et je fuis la chose qui m'entoure et m'observe
Entre les branches mortes au-dessus de moi.

J'ai cheminé près de montagnes perçées de cavernes
Qui se dressent nues et stériles au milieu de la plaine,
J'ai bu de l'eau fétide des fontaines à grenouilles
Qui suintent vers le marais et vers l'océan;
Et dans les lacs brûlants j'ai vu des choses
Que je ne souhaite pas revoir.

J'ai contemplé le vaste palais orné de lierre,
J'ai parcourue sa grande salle désertées,
Où la lune qui se lève au dessus des vallées
Révèle les créatures sur les tapisseries murales;
D'étranges silhouettes tissées sans harmonie
Que je ne supporte pas de me remémorer.

Etonné, j'ai jeté un regard depuis les croisées
Sur les prairies qui pourrissaient à l'entour,
Sur le village aux nombreux toits ployés
Sous la malédiction d'une terre cernée de tombes;
Et, en direction des alignements d'urnes de marbre blanc,
J'ai écouté, cherchant à déceler un bruit.

J'ai hanté les tombeaux des âges,
Porté par les ailes de la peur, j'ai survolé
L'Erebus qui gronde en crachant des nuées;
Des précipices enneigés et lugubres;
Et des royaumes où le soleil du désert consumme
Ce qu'il ne peut jamais égayer.

J'étais vieux quand les premiers Pharaons montèrent
Sur le trône incrusté de joyaux aux bords du Nil;
J'étais vieux en ces ères incalculables
Où moi, et moi seul, était vil;
Et où l'Homme, encore pur et heureux vivait dans la félicité
Sur la lointaine île Arctique.

Oh, grand fut le péché de mon esprit,
Et grande est l'étendue de sa condamnation;
La compassion des Cieux ne peut le réconforter,
Et la tombe ne peut offrir aucun répit:
Depuis les éons infinis surgissent en battant
Les ailes des ténèbres impitoyables.

De l'autre côté des portes du sommeil gardées par des goules,
Au delà des abîmes nocturnes éclairées par une lune blafarde,
J'ai vécu des vies sans nombre,
J'ai sondé du regard toutes choses;
Et je me débats et je crie jusqu'à l'aurore, Poussé à la folie par l'effroi.
J'ai tournoyé avec la Terre à l'aube des temps,
Quand le ciel était une flamme vaporeuse;
J'ai contemplé la béance du sombre univers
Où les noires planètes roulent sans but,
Où elles tourbillonent inaperçues dans leur horreur,
Sans savoir, ni éclat, ni nom.


Dernière édition par Capitaine Jack la tare le Mer 20 Jan - 20:51, édité 1 fois
avatar
Capitaine Jack la tare
Chef de bande

Messages : 597
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 44
Localisation : Dans les profondeurs des montagnes...

Voir le profil de l'utilisateur http://slurp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delta green

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum